fbpx

Travailler dur : les collaborateurs peuvent ils être aussi motivés que vous ?

13 06 2019

Des équipes qui travaillent dur. Tous les dirigeants et managers rêvent d’équipes engagées, de collaborateurs impliqués au point de travailler aussi dur qu’eux.
Dans les débuts de l’entreprise, quand c’est le projet qui sert de management, tout va bien. On est en petit comité, on reste tard, on débriefe autour de bières ou de pizza. Mais avec le temps, cette motivation disparait. Pire, vos nouveaux collaborateurs donnent l’impression de ne venir “que” pour faire leur job et rien de plus.

Mais vous avez besoin de plus, vous avez besoin de personnes à 110%
Alors comment faire pour que vos collaborateurs aiment autant votre business que vous ? 

Pour ne rater aucune de nos vidéos, pensez à vous abonner à notre chaîne

Impliqués dans le projet = travailler dur ?

Cette question de trouver des équipes qui travaillent dur et font tout pour aider votre business à grossir revient souvent et on le comprend.
Le cadre est d’ailleurs assez souvent le même : seul ou avec des associés, vous avez monté une entreprise qui a avancé et s’est montré assez florissante pour que vous puissiez embaucher vos premiers salariés. Et ces premiers salariés, que l’on va appeler les “historiques” se sont beaucoup investis. Ils n’ont pas hésité à rester tard, ils ont fait beaucoup d’efforts. Ils ont peut-être même mis leurs vies personnelles de côté et tous ensemble vous avez déplacé des montagnes et fait grandir votre société au point d’avoir cette nouvelle vague d’embauches de salariés.

Et si les nouveaux arrivants font plutôt correctement leur travail, la magie n’est plus la même…

Alors qu’ils viennent juste d’arriver, ils réclament beaucoup plus de choses, attendent qu’on leur dise quoi faire et font moins d’efforts qu’en ont on fait vos collaborateurs de la première heure. D’ailleurs, cela joue sur l’ambiance générale puisque les historiques, eux aussi, semble moins concernés.

Du coup vous commencez à produire moins fort, à avancer moins vite et peut-être même à stagner.

Logiquement vous vous demandez comment faire pour continuer à avoir une culture où les gens s’investissent. Et s’investissent fort !
Et puisque vous savez que le sens au travail est important, vous vous dites que pour travailler dur, pour travailler aussi dur que vous, ils doivent l’aimer aussi fort que vous !

La vraie question vous finissez par vous poser c’est donc :

“comment faire pour que mes salariés TRAVAILLENT AUSSI DUR POUR mon business que si c’était POUR le leur ?”

La réponse est simple : ce n’est pas possible !

Maintenant qu’on a dit ça, voyons un peu pourquoi.
Vous êtes partis de zéro. Vous êtes parti d’une idée ou d’une intuition pour construire à partir de rien une entreprise qui fonctionne. Cette société est en même temps : votre enfant, votre capital et votre héritage.
Et si vous pensez que dans ce cas quelqu’un va l’aimer autant que vous, c’est juste dingue.

Notez d’ailleurs que ces questions d’investissement personnel et émotionnel se posent souvent par des créateurs qui ont démarré l’entreprise et rarement par des dirigeants qui ont été parachutés là ou qui ont repris une entreprise.

D’ailleurs posez vous la question : est ce que vous, vous pourriez aimer le business d’un autre autant que vous aimez le vôtre ?

Bien sûr il est possible de trouver des gens pour qui c’est important et c’est le cas notamment des “historiques” qui étaient là au début. Ils ont connu les temps difficiles, les galères, les pivots, les changements de produits et ils se sont donnés corps et âmes pour que l’entreprise grandisse. Parce que cette entreprise, c’était un petit peu aussi la leur. Mais avec le temps comment continuer à faire autant d’efforts pour une entreprise qui n’est pas la nôtre ? En ont-ils vraiment tiré les bénéfices ? Peut-être qu’ils se sont un peu recentrés sur eux mêmes, que ce soit sur leur vie personnelle et leur vie de famille ou en se centrant sur des projets personnels. Peut-être même en lançant leur propre entreprise.

Quant aux nouveaux arrivants, on leur a présenté une entreprise qui tournait déjà, et dans laquelle ils pourraient avancer et faire leurs preuves.
Mais ils n’ont aucune raison de s’investir émotionnellement puisqu’on n’est pas au début du projet. D’ailleurs posez vous la question, est-ce que ce serait bon signal que quelqu’un aime l’entreprise autant que vous ?

Des personnes qui croient dur à ce travail et apportent de la valeur

Alors dans ce cas, comment faire pour continuer à avoir des équipes motivées et des équipes qui ont envie que le business grandisse ?

Voici quelques petits conseils…

Vous ne pouvez pas trouver des gens qui aiment votre entreprise autant vous mais s’ils l’aiment à 70% ou 80% autant, c’est déjà énorme.
Donc essayez de trouver ces équipes là et pour le faire il sera indispensable d’exprimer vos missions et vos valeurs. Et de vous assurer que les gens et qui
vous travaillez sont en adéquation avec celles-ci.

Ensuite, ne prenez pas des gens qui sont bons là où vous l’êtes ou dans un métier que vous aimez faire. Car dans ce cas, vous trouverez toujours qu’ils ne s’investissent pas assez, que ce n’est pas assez bien fait, qu’il faudrait faire autrement voire même que vous auriez dû le faire vous-même. Essayez de vous concentrer plutôt sur des métiers que vous n’aimez pas faire ou pour lequel vous êtes un peu moins compétent. Ce qui vous permettra de tout de suite avoir de la valeur ajoutée.

Quant à motiver ceux qui sont déjà dans l’entreprise, ça commence par vous. Commencez par être exemplaire. Personne ne fera d’efforts pour quelqu’un qui arrive rarement à l’heure et donne l’impression de ne pas travailler assez dur pour faire avancer l’entreprise. Vous pouvez avoir des moments de relâchement, mais ils doivent sentir que cette entreprise est importante pour vous. Car si vous êtes dirigeant, jamais personne ne fera plus d’efforts que vous.

Au contraire s’ils sentent quelqu’un d’investi, ce sera forcément très inspirant et très motivant pour eux.
Ceci dit, ne confondez pas “investissement” et “présentéisme“.
Il n’y a pas besoin d’être jusqu’à 20h au bureau tous les soirs pour bien faire son travail, au contraire…

Enfin et ce sera notre principal conseil, prenez contact avec tous vos collaborateurs,
pas seulement les salariés, et écouter les.
Commencez par les remercier de travailler avec vous et essayez de comprendre quelles sont leurs motivations.

Posez leur cette question simple :

Qu’est ce que je pourrais faire pour que tu puisses mieux faire ton travail ?

Vous verrez que les réponses seront souvent assez simples et les actions pour les mettre en place assez peu onéreuses.
Parce que une expérience collaborateur efficace ne vous fera pas à travailler plus, mais vous fera travailler mieux.

Et si malgré tout ça, rien ne change, il sera temps de prendre des décisions de dirigeant et de voir ce que vous décidez de faire.
Mais sans ce travail de compréhension et d’aménagement vous peinerez à améliorer quoi que ce soit.
Parce que jamais vous ne pourrez attendre des autres qu’ils décident d’en faire autant que vous.

Ne pas travailler plus dur, mais travailler mieux

Nous espérons que cet épisode vous aura aidé à y voir un peu plus clair sur ce sujet.
Que vous soyez dirigeant, manager ou collaborateur et que vous ayez des remarques à faire partager, n’hésitez pas à laisser des commentaires.
Pensez aussi à vous abonner à la chaîne pour ne rater aucun de nos contenus.

Et moi, je vous dis à bientôt !

Partagez cet article